Confessions d’une accro au shopping

Ou les chroniques d’une pauvre qui vivait une vie de riche… 

« Celui qui a dit que l’argent ne fait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques » – Blair Waldorf, Gossip Girl

Cette citation n’a jamais été aussi vraie dans mon cas : c’est simple, je suis, comme qui dirait, une « shopaholic », une accro au shopping.

Shopaholic: a person who enjoys going shopping and buying things, or who cannot stop oneself doing this.   

Soit une personne qui adore faire du shopping et acheter des choses, ou qui ne peut pas s’empêcher de le faire. Personnellement, je pense être arrivée au point d’être de ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de le faire. Mes comptes en banque sont vides et pourtant, lorsque j’ai un coup de cœur, je craque. C’est comme si j’avais besoin d’acheter et non pas besoin de l’objet que j’achète.

Shopaholic-Wallpaper-confessions-of-a-shopaholic-movie-3787136-1280-1024Et pourtant, contrairement à Isla Fisher dans le film du même nom, je ne ressens pas l’envie de garder tout ce que j’achète. Je déteste posséder plusieurs vêtements, j’ai l’impression d’en avoir trop et ça me stresse d’avoir ce « trop » dans mon environnement. Mais quand je vais dans un magasin ou que je surfe sur des sites d’achats en ligne, je craque facilement. Le pire c’est lorsque j’essaie le dit-vêtement… Alors là, plus de retour en arrière possible. J’ai la sensation que le vêtement a été fait pour moi, que si je ne l’achète pas de suite, je ne le reverrai plus jamais et que je suis en train de commettre une grosse erreur en l’abandonnant derrière moi. Il m’est déjà arrivé de ne pas craquer et généralement, je ressens du regret. Dernièrement, j’ai essayé un super jean taille haute à Hoolister, je ne l’ai pas acheté en me disant que je devais résister et aujourd’hui, j’y pense encore…

Ce que je ressens après l’achat est tellement agréable… Je suis ravie, imaginant déjà comment je vais le porter, avec quel autre vêtement ou chaussures ou accessoires je vais l’associer, quand je devrais le porter pour la première fois, devant qui et ainsi de suite. Car bien sûr, il ne faut pas négliger le pouvoir de ce premier port. La première fois que l’on porte un nouvel habit, on se sent tout particulièrement belle, voire même toute puissante. On a l’impression de dégager un charme de déesse et que personne (homme ou femme) ne peut y rester insensible. Et je pense que c’est exactement ça que je recherche à chaque nouvel achat. Parce qu’une fois qu’on a porté le vêtement deux ou trois fois (toujours à différentes occasions et pas devant les mêmes personnes), ça y est le vêtement perd de sa superbe et devient un habit comme un autre. Acheter un nouveau vêtement, même si on n’en a pas forcément besoin, redonne cette confiance physique en soi.

Le pire c’est le shopping post-grosse crise. Celui-là, je le tiens de ma maman : c’est le shopping que l’on fait après une grosse tristesse ou une grosse colère. C’est le shopping pour se remonter le moral et dans ces moments-là, on se déchaîne. Ça fait un bien fou au moral mais qu’est-ce que ça fait mal à la carte bleue ! Après, si seulement ce n’était que les vêtements… Les vêtements, je me soigne : j’évite les centres commerciaux pendant des mois sans problème. C’est facile quand on est étudiant et qu’on a plein d’autres choses à faire à côté. Il suffit juste de se trouver d’autres activités et le tour est joué. Mais si j’arrive à me ruiner c’est parce que j’ai encore d’autres fléaux. Deux très exactement :

1 : Les livres

2 : Le japonais….

J’adore lire. Depuis toute petite, j’ai commencé par les BD comme Tom-Tom et Nana ou les J’aime Lire ou encore les W.I.T.C.H. A l’adolescence, je suis passée aux romans fantastiques pour les « young adults » (qui, soit-dit en passant, étaient de bien meilleure qualité et beaucoup mieux écrits que les Twilight ou autre saga ridicule dans le genre). Enfin, aujourd’hui, je lis un peu de tout : de la littérature au roman policier en passant par des romans à l’eau de rose ou même biographiques (mais j’ai une grosse préférence pour tout ce qui est suspens). Alors évidemment, quand on voit les prix sur Amazon, surtout ceux des livres d’occasions, je saute dessus. Mais voilà, le hic c’est que 1€ + 2€ + 5€ + encore 2 et ainsi de suite, ça peut monter très vite. J’avoue avoir déjà eu de gros regrets en me rendant compte que le livre est très loin de satisfaire les attentes que j’avais eues en lisant le résumé. Parfois il vaut mieux se contenter de livres à la bibliothèque !

11756600_941050782620121_872332757_nPour finir, le meilleur et le pire fléau qui soit pour mon compte en banque (le mien mais aussi ceux de beaucoup d’autres j’en suis sûre) : la nourriture japonaise ! Je ne sais pas quelle drogue ils foutent là-dedans mais en tout cas, une chose est sûre, elle est drôlement addictive ! Il n’y a pas une semaine qui passe sans que je mange des sushis, des makis et autres chirachis ou california. Il m’est même déjà arrivé d’en manger tous les jours pendant une semaine ! Normalement je devrais me lasser me direz-vous. Que nenni ! Mon addiction est telle que si je pouvais en manger matin, midi et soir, je le ferai ! Je ne sais pas s’il y a quelqu’un sur cette planète qui en soit aussi fou que moi mais en tout cas, le résultat est tel que mon compte se retrouve souvent vidé à cause de ces incessants aller-retours au restaurant japonais. Et malgré ça, je trouve toujours le moyen d’y retourner par tous les moyens. C’est la seule addiction pour laquelle je n’ai pas encore réussi à trouver de remèdes… Peut-être apprendre à en faire toute seule mais j’ai la sensation que les sushis fait maison n’ont pas la même saveur et la même qualité que ceux faits en restaurant. À la fin, je me sens fort dépourvue telle une cigale ayant chanté tout l’été. Comme dirait la fourmi, je n’ai plus qu’à danser maintenant.

Publicités

Un commentaire sur “Confessions d’une accro au shopping

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s