Lisboa, Sintra… Me voilà !

Lisbonne, c’est le San Francisco de l’Europe : son Golden Gate, son tramway, ses rues en pente… on se sent vraiment dépaysé. D’ailleurs, ce que j’aime dans un voyage c’est sentir que je suis dans un environnement totalement nouveau et étranger pour moi. Et pour ça, c’est l’architecture qui fait toute la différence. Sur ce point-là, le Portugal ne m’a pas déçue.

capture-d_c3a9cran-2015-09-07-c3a0-22-55-34.pngJe suis tout particulièrement tombée sous le charme du petit quartier de Belèm où j’ai séjourné. De l’appartement que j’avais loué sur AirBnb (site que je recommande aussi totalement), j’avais vue sur le superbe pont du 25 avril, le Cristo Rei (version portugaise du Corcovado) et j’étais à dix minutes à pied du Padrao dos Descobrimentos et quinze de la célèbre Tour de Belèm. Monuments aussi impressionnants et sympathiques en photo qu’en vrai. En plus, les prix sont vraiment super raisonnables : en tant qu’étudiante, j’ai payé 2€ pour le Padrao et 3€ pour la Tour de Belèm (quand on sait qu’à Paris, les tarifs étudiants c’est plutôt aux alentours de 10€, ça surprend agréablement).

Je fais un petit point AirBnb : c’était vraiment un petit plus d’avoir son propre petit chez soi à Lisbonne. On a vraiment l’impression de faire partie des lisbonnais et non d’être un touriste. En plus, question économie, c’est le top : pas besoin de payer l’hôtel ou d’aller au restaurant, on fait ses propres petites courses à la supérette du coin et pour 40e (à diviser par 3 personnes), on a de quoi manger pour la semaine ! Je recommande vivement !

A Lisbonne, il y a toujours quelque chose à faire. D’ailleurs, s’il y a bien quelque chose que je regrette, c’est de ne pas avoir eu le temps de tout faire. Je suis restée cinq jours et ce n’est définitivement pas assez pour tout voir et tout faire. Néanmoins, je dois avouer que mon réel coup de coeur n’a pas été Lisbonne mais Sintra….

Trop peu connue, elle mérite d’autant plus de renommée et de succès que son architecture et ses monuments sont à tomber. La ville semble neuve et riche et elle est pleine de couleurs et de monde. J’avais l’impression d’être dans un quartier latin géant et encore plus beau. Je n’aurais jamais cru qu’un jour j’arriverais à aimer encore plus une ville que je n’aime le quartier latin. Néanmoins, à Sintra, je n’ai pu visiter que le Palais de la Regaleira, et encore, je n’ai même pas eu le temps de tout voir ! Je reviendrai c’est certain et cette fois j’essaierai de visiter la ville historique de fond en comble ainsi que les autres châteaux l’environnant. En plus, elle n’est qu’à 40 minutes en train de Lisbonne donc si Lisbonne me manque trop, je n’en serai pas trop loin.

capture-d_c3a9cran-2015-09-07-c3a0-22-48-46.pngEt le Palais de la Regaleira… Entre son palace, ses tours, son église, ses grottes, son puit, son jardin, ses cascades, je ne savais plus où donner de la tête. Je courrais partout, j’avais envie de tout voir mais j’avais peur d’aller trop vite et de manquer quelque chose. Encore une fois, l’entrée ne m’a coûté que 4€ et ça valait largement le coup.

Enfin, ce qui m’a vraiment marquée et même touchée lors de ce court séjour, c’est surtout l’énorme gentillesse et le côté chaleureux des portugais. Toujours prêt à bien vous accueillir, toujours prêt à aider, toujours souriants, cela m’a d’autant plus interpellée que, comme l’ont souligné certains d’entre eux en notant qu’ils avaient rarement vu des français d’aussi bonne humeur, malheureusement, ici en France, nous sommes adeptes de la mine renfrognée, du pas pressé et surtout, on adore râler pour un rien. Donc rien que pour ça, muito obrigad’ amigos portugueses, car vous avez fait de ces vacances, un séjour magique.

Petit + : J’ai découvert une boisson absolument divine que je ne connaissais pas avant: le daiquiri. C’est un mélange de glaçons et du fruit de votre choix au mixeur. Personnellement, j’ai choisi la fraise et ça y est, j’ai décidé. Comme le cosmopolitain était la boisson de Carrie Bradshaw, le daiquiri sera la mienne ! Merci Portugal !

capture-d_c3a9cran-2015-09-07-c3a0-22-49-13.png

Seul bémol – : Les moustiques. Au Portugal, ce sont des créatures SILENCIEUSES !!! D’accord, je n’entendais pas cette horrible “bzz” dans mon oreille pendant que je dormais mais du coup, impossible de savoir où ils se trouvaient et en l’espace d’une nuit, j’ai eu 10 piqures dont 6 sur mon visage ! (Et 3 sur le bras droit). Grrr…

Publicités

2 commentaires sur “Lisboa, Sintra… Me voilà !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s