Vivre à Londres

Read it in English: 🇬🇧

Faire ses courses à Londres

A Londres, le truc qui est cool c’est qu’il y a vraiment plusieurs types de commerce. Surtout dans mon petit quartier de Camden Town. J’ai à disposition un :

  • Tesco Express à trois minutes à pied de chez moi mais c’est à éviter voire même à bannir. Tout coûte excessivement cher là-dedans. On se croirait dans une station service perdue au milieu de l’autoroute.
  • Sainsbury’s. Sainsbury’s c’est comme Carrefour, c’est mon préféré car on y trouve de tout comme dans n’importe quel supermarché.
  • Lidl. Tout le monde connaît Lidl, pas besoin de le présenter.
  • Poundland, un magasin où tous les produits sont à £1 (env. 1,35€).
  • 99p Store, un magasin où tous les produits sont à 99 pens (env. 1,34€).

Les deux derniers sont très tentants mais il faut faire attention car certains produits valent moins d’un pound. Par exemple, j’achète le coca au 99p store car cela me revient moins cher qu’à Sainsbury’s mais je vais acheter mon jus de pomme à Lidl car ce dernier le vend à 86 pens (env. 1,16€). L’économie d’argent est une chose primordiale lorsqu’on vit dans une ville dont la vie est aussi chère qu’à Londres. C’est pourquoi j’ai repéré exactement dans quel magasin je dois acheter quels produits et chaque course est une sorte de petit marathon de supermarché en supermarché.

Les transports à Londres

A Londres, ce qui est génial c’est qu’il y a vraiment énormément de transports partout. Il y a des bus, des métros (underground) et des trams (overground) en veux-tu, en voilà. J’ai ma petite préférence pour le grand bus rouge car assise à l’étage supérieur, tout devant, on peut profiter d’une superbe vue et visiter la ville de façon très sympathique. Le bus est à £1,35 (env. 1,82), le métro à £2,30 (env. 3,10€), le tram à £3,60 (env. 4,85€). Raison de plus pour préférer le bus. Ou privilégier la marche à pied au fait…

La vie en communauté

Au début, c’est genial. On rencontre des personnes de tout horizon et de tout âge (ou plutôt entre 18 et 23 ans). On s’enrichit, on discute, on s’amuse, on apprend des choses, en bref on rit bien ensemble. Puis les premiers conflits commencent. D’abord, le frigo. Au début, chacun s’octroie sa place puis très vite on découvre que les affaires des autres écrasent les nôtres, que notre beurre n’est plus là où on l’avait posé, que quelqu’un a déplacé notre jus pour y mettre le sien. Ensuite, c’est la vaisselle. Certains utilisent les couverts des autres mais ne les lavent pas et ne les remettent pas à sa place. Et pour les WC apparemment certains ne savent pas utiliser une brosse à chiottes après la grosse commission (c’est vrai que c’est tellement difficile de nettoyer son propre caca aussi).

Capture d’écran 2015-10-10 à 02.28.46

Au bout de plusieurs jours, j’ai craqué et j’ai décidé de mettre en place la même technique que j’ai vu dans le film L’Auberge Espagnole de Cédric Klapisch (avec Romain Duris, Cécile De France, Audrey Tautou…) : j’ai décidé de placer des post-it sur les étagères du frigo avec les noms de chacun. Depuis, ô miracle, je ne trouve plus d’aliments non identifiés écrasant les miens et mes affaires restent exactement là où je les ai placées. J’ai aussi mis des mots dans la cuisine et dans les toilettes pour inciter les personnes à faire la vaisselle, ranger les couverts là où ils les ont trouvés et surtout nettoyer leurs besoins après eux. Dit comme ça, ça semble évident et tout simple. Ce sont des choses qu’on aurait faites aisément chez soi. Mais le problème avec la vie en communauté, c’est qu’on se laisse aller. On se dit « tant pis c’est pas grave : si je le fais pas, quelqu’un nettoiera après moi. » Le second problème c’est que, en ce qui me concerne, c’est absolument hors de question ! Néanmoins, une fois la communication passée, et quitte à en avoir agacé certains, tout redevient aussi joyeux et harmonieux que dans une auberge espagnole !

La suite au prochain épisode…

Publicités

Un commentaire sur “Vivre à Londres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s