Le sushi

Pour mon grand retour sur mon blog après deux mois d’absence, j’ai décidé d’écrire sur ma grande passion: le sushi ! Quelles sont ses origines ? Est-ce bon pour la santé ? À quoi servent le wasabi et le gingembre ? Comment en faire soi-même ? C’est décidé, avec cette article vous saurez tout sur le sushi !

Qui a eu cette idée inouïe, d’un jour inventer le sushi ?

Les hommes préhistoriques ! Et ouais. Enfin, pas vraiment. Disons qu’ils ont eu l’idée de saler le poisson et les coquillages pour leur conférer naturellement de l’acidité, améliorer leur goût et accroître leur conservation. Ce procédé a été transmis au Japon et c’est à l’époque Edo (au 17ème siècle), que ces ingénieux japonais ont eu l’idée de recouvrir du riz vinaigré avec des tranches de poisson cru et placer le tout sous une grosse pierre pour l’aplatir.

Pourquoi le sushi est-il bon pour la santé ? 

Bah oui ! Contrairement à ce qu’on entend, c’est bon pour la santé ! Et c’est tant mieux parce que d’un coup ça me rassure, moi qui en mange plusieurs fois par semaine !  Le sushi est bon pour la santé parce qu’il est mélangé au vinaigre. Or, le vinaigre est un anti-bactérien, agit contre l’hypertension et le durcissement des artères, ralentit le vieillissement et empêche la fatigue. En plus, le sushi est faible en calories donc ce n’est pas mauvais d’en manger pendant un régime.

Sushi

Le wasabi, destructeur de microbes :

Le wasabi est aussi bon pour la santé que le sushi. Certains n’aiment pas son goût trop piquant et trop prononcé, d’autres aiment relever le goût du poisson cru avec. Quoi qu’il en soit, si vous en prenez, sachez qu’il se place entre le riz et la garniture ! Il sert à effacer la crudité du poisson mais possède aussi une action antibactérienne très forte. Selon les croyances, il peut éradiquer le typhus en moins de 12 heures et le choléra entre 2 à 3 heures !

Wasabi.png

Et le gingembre dans tout ça :

Pareil. C’est un anti-bactérien, un anti-viral, un anti-tout-ce-qui-est-mauvais-pour-la-santé !

Ginger.png

Comment en faire soi-même ?

Recettes découvertes sur une application smartphone qui répond au doux nom de « sushi » et que j’ai moi-même savamment traduit en français.

Avant que je vous donne la recette pour faire des sushis et des makis au saumon, il est important de noter que faire soi-même des sushis coûte très cher. Un kilo de saumon cru coûte entre 40 et 60€ en fonction du lieu où vous l’achetez. En ce qui concerne les feuilles d’algues Nori, il y en a des bons marchés pour 2-3€ mais si vous voulez des produits de qualité il faut compter minimum 10€ les 50 feuilles.

Le sushi au saumon pour 2 personnes :

  • une noisette de wasabi
  • 320g de saumon cru
  • 240g de riz vinaigré
  • Une planche à découper
  • Un couteau aiguisé
  • Un bol d’eau propre
103
1. Découper le filet de saumon cru en lamelles épaisses. Couper en diagonal.
104
2. Étaler du wasabi sur les tranches de saumon.
105
3. Prendre une cuillère à café de riz et la presser pour en faire une motte
106
4. Placer le riz contre le saumon et les presser l’un contre l’autre. Puis se rincer les doigts dans le bol d’eau propre.
107
5. Avec votre index, faire un petit trou dans le riz pour lui permettre de tenir plus fermement contre le saumon.
108
6. Serrer le sushi et le rouler en boule entre vos mains pour le modeler. Ne pas malaxer plus de 10 secondes.
109
7. Servir avec de la sauce soja, du wasabi et du gingembre.

Le maki au saumon pour 2 personnes :

  • 160g de riz vinaigré
  • 80g de saumon cru
  • une noisette de wasabi
  • 1 feuille d’algues Nori (1/2 par personne)
  • Une planche à découper
  • Un couteau aiguisé
  • Une natte de bambou recouverte d’un cellophane
  • Un bol d’eau propre
202
1. Découper le filet de saumon cru en lamelles épaisses. Couper en diagonal.
203
2. Découper en franges ensuite.
204
3. Placer la feuille de Nori sur le bambou, le côté brillant côté bambou. Prendre une poignet de riz et recouvrir la feuille de Nori. Laisser environ 1cm d’algue dépasser.
205
4. Étaler le wasabi au centre de la couche de riz.
206
5. Places les lamelles de saumon sur le wasabi. Faire en sorte qu’il n’y ait pas d’espace entre les lamelles : il doit y avoir une quantité égale de saumon d’un bout à l’autre de la feuille de Nori.
207
6. Rouler la natte jusqu’au bout de la couche de riz et presser pour former un tube.
208
7. Humidifier l’algue non-recouvert par le riz avec de l’eau pour le rendre collant.
209
8. Poser le rouleau de maki sur la manche à découper et couper-le en deux avec un couteau humidifié. Puis poser les deux moitiés côté à côte et redécouper en deux.
210
9. Redécouper les moitiés en deux encore.
211
10. Vos makis sont prêts à être servis !

Bon bah voilà, maintenant plus d’excuses : vous savez tout, tout, tout sur le sushi !

 

Publicités

Un commentaire sur “Le sushi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s