LE livre de l’année

Dans mon dernier article, je faisais état de mon manque de vacances cet été. Néanmoins, j’ai quand même voyagé en quelque sorte : dans le monde de Nabilla, à New York, Londres et en Algérie avec Dawoud Saadoun, en Suède avec les Daisy Sisters… Des voyages plus (Dawoud Saadon) ou moins bien (Nabilla, Daisy Sisters) en fonction. Mais mon voyage préféré, ce fut celui à Naples…

À Marseille, il y a beaucoup de bornes de livres, des endroits où tout le monde peut déposer un ou des livres dont il ne veut plus et en prendre un autre gratuitement. Rien qu’à la gare Saint-Charles ou à côté de chez moi, à Endoume (dans le 7ème arrondissement), il y en a. Grâce à cela, j’ai découvert un vieux livre écrit par Virginia C. Andrews, un auteur que j’aime beaucoup, qui s’appelle Ma douce Audrina (My Sweet Audrina en VO). Bonne découverte.

Mais MA découverte, que dis-je, ma pépite (ma précieuse) de l’été ou même de l’année : c’est la saga Napolitaine d’Elena Ferrante. Vous n’avez pas pu passer à côté. Dans toutes les librairies, Une amie prodigieuse est parmi les meilleures ventes. Son petit onglet rose où il y a écrit « Le livre que Daniel Pennac offre à tous ses amis » est précisément ce qui m’a attirée. J’adore Daniel Pennac. Sa plume est drôle et en même temps cynique. Je me suis dit que s’il « conseillait » ce livre c’est qu’il devait être vraiment bien. Il l’est.

Elena Ferrante (dont j’ai appris qu’il s’agissait d’un pseudonyme et qu’on ne connaissait rien d’elle) a une plume fascinante, envoûtante… on peine à lâcher le livre tant on est captivé par l’histoire de ces deux jeunes filles tout aussi hypnotisantes. En voici le résumé :

94f5d015858663c86f1771d00b004351.jpg
source image : Pinterest

«  »Je ne suis pas nostalgique de notre enfance: elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout: et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. »
Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise.
Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition.
Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse. »

C’est l’histoire de deux femmes que tout oppose. D’une amitié, d’une rivalité, d’émancipation, de liberté, de trahison, d’amour, d’éducation dans un Naples des années soixante à aujourd’hui. C’est une histoire d’évolution. Et touchante au possible.  Le tome 2 m’a littéralement bouleversée. Elena Ferrante a un don pour décrire les sentiments… À moins qu’elle ne raconte sa propre histoire. Après tout, le personnage principal est Elena. D’autres diront que Lila aussi est un personnage principal mais l’auteur ne raconte pas autant son histoire que celle d’Elena. Et surtout, on ne sait jamais ce que Lila pense : c’est Elena qui suppose que son amie ressent telle ou telle chose. En tant que femme, et peut-être même en tant qu’homme, on a déjà ressenti au moins une fois les mêmes choses que ces deux filles / femmes. C’est peut-être la raison pour laquelle l’histoire nous prend aux tripes.

C’est vous dire : je n’ai tellement pas la patience d’attendre la sortie des tomes 3 et 4 en France que j’ai acheté les versions anglaises sur Amazon. J’aurais aimé les lire en VO mais mon niveau d’italien se résume à « Ciao, siamo spaghetti, la vita è bella, ti amo » ce qui veut dire « Salut, nous sommes des spaghetti, la vie est belle, je t’aime » (je suis une poète dans l’âme, Victor Hugo sors de ce corps).

Une chose est sûre en tout cas, la saga d’Elena Ferrante vient de rejoindre ma liste de livres 5 étoiles.

Publicités

Un commentaire sur “LE livre de l’année

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s