Je suis musulmane et féministe

Tout d’abord est-ce que c’est possible ? Oui, 1000 fois oui. Islam et féminisme ne sont pas incompatibles. Je dirai même plus : l’islam est la religion la plus féministe de toutes les religions monothéistes (je ne connais pas bien les religions polythéistes donc je ne me prononce pas).

Peut-on porter le voile et être féministe ?

shutterstock_263959124Contrairement aux idées reçues, l’islam est l’une des premières religions à avoir donné des pouvoirs et des droits aux femmes. On a tendance à penser que les femmes musulmanes sont soumises (à leurs maris, à leurs pères, à leurs frères… à un homme quoi). Ne parlons pas des femmes voilées, à chaque fois, c’est la même rengaine « c’est un signe de soumission », « elles sont forcées à le porter », « on s’est battue y a 60 ans pour nos libertés, c’est pas pour que certaines femmes cachent leurs cheveux derrière un foulard ».

Alors oui, le voile est un signe de soumission. Non pas à un homme ou quelque personne que ce soit. Une soumission à Dieu. Une femme qui décide de porter le voile le fait pour elle et pour Dieu avant tout. C’est le signe qu’elle est entièrement soumise à Allah et à Allah seulement. Et dans la grosse majorité des cas, non, personne ne les force. C’est peut-être le cas dans des pays comme l’Iran ou l’Irak mais ça reste très rare ailleurs. Personnellement, dans mon entourage, je ne connais pas une seule femme qu’on a forcé à le faire. Elles l’ont toutes choisi d’elles-mêmes. Certes des femmes se sont battues il y a soixante ans pour avoir la liberté de se vêtir comme elles le souhaitent. Alors, soyez ravies mesdames, les musulmanes voilées vous prennent au pied de la lettre et choisissent bien de se vêtir comme elles le souhaitent.

L’Islam est-il vraiment féministe ?

Yes baby, it is. Imaginez donc : nous sommes au 7ème siècle, entre La Mecque, Médine et Jérusalem. Et là, un prophète arabe apprend à ses pairs que :

  1. les femmes ont le droit de travailler. (D’ailleurs la première femme du prophète Mohammed (sws), Khadija, travaillait et avait plus de pouvoirs que lui)
  2. les femmes ont le droit de divorcer.
  3. les femmes ont le droit d’être témoin lors d’un jugement.
  4. les femmes ont le droit de disposer de leurs propres biens (et ceux-ci n’appartiennent qu’à elles, pas à un époux).
  5. les femmes ont le droit d’être légatrices et légataires.
  6. les femmes doivent garder leur nom de naissance et ne pas prendre celui de l’homme qu’elles épousent : elles n’appartiennent pas à leur époux, il n’y a pas de raison qu’elles prennent le nom de celui-ci. D’ailleurs, ça me fait penser qu’encore aujourd’hui, en France, si une femme veut récupérer son nom de jeune fille (ce qui est mon cas), elle doit faire des démarches administratives hyper reloues. Sérieux, ils peuvent pas juste nous mettre une question type « souhaitez-vous garder votre nom de jeune fille ? oui ? non ? cochez » au moment d’enregistrer la demande de mariage ??

Aujourd’hui, ça semble dérisoire. À l’époque, et pendant de nombreux siècles, ça faisait scandale auprès des non-musulmans (et peut-être même au sein de certains musulmans eux-mêmes).

Il y a aussi plusieurs hadiths (paroles rapportées) attestant du fait que le prophète Mohammed (sws) avait un profond respect envers les femmes et les traitait de la même façon qu’il traitait les hommes, si ce n’est mieux. Un hadith dit même que le prophète aidait aux tâches ménagères. Donc cette pratique du « les hommes au boulot, les femmes aux fourneaux » est bien une mentalité culturelle de certain-e-s et n’est en aucun cas islamique.

Je suis musulmane et féministe

Ça ne fait pas longtemps que j’admets que j’ai une part de féminisme en moi. Je n’aime pas ce terme, il sonne à mes oreilles comme péjoratif (ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien). Je pars du principe que si le féminisme, c’est exiger une égalité homme-femme, alors oui, je suis féministe. En revanche, si être féministe, c’est refuser qu’une femme porte le voile, alors non, je condamne le féminisme.

La première fois que j’ai agi de façon féministe (sans me rendre compte que c’était un acte féministe), c’est lorsque je me suis énervée du fait que mes parents réclamaient que seules ma soeur et moi devions aider aux tâches ménagères et pas mon frère. Pourquoi ? « Parce que c’est un garçon ». Et ça n’a rien à voir avec la religion mais c’est bien un problème culturel qui se pose. Au Maghreb, il est un peu rare de voir un homme s’affairer en cuisine ou même ranger son lit et laver ses vêtements. Mais au final, aujourd’hui, (et je tiens à préciser que ce n’est pas grâce à moi, au contraire, cela s’est fait de façon naturelle) les hommes de ma famille font la cuisine, la vaisselle et rangent eux-mêmes leurs chambres…

Puis, je me suis rendue compte que petit à petit, ça m’énervait lorsque j’entendais des « je ne pleure pas moi, je suis un garçon » et d’autres phrases comme ça à la con… Ah, parce qu’un garçon, ça ne pleure jamais alors qu’une fille, en revanche, oui mais c’est normal ? Je vous en passe car ce sont des clichés que l’on a tous entendu des millions de fois.

pinkEnfin, je suis féministe parce que j’aime qu’une femme ait du pouvoir. J’aime qu’une femme puisse travailler mais surtout, j’aimerais qu’elle soit payée autant (ce qui est encore loin d’être gagné). J’aime qu’une femme puisse disposer de son corps comme elle le souhaite. J’aime qu’une femme puisse faire ce qu’elle veut et qu’elle n’appartienne à personne. J’aime être une femme. Musulmane et féministe.

Publicités

2 commentaires sur « Je suis musulmane et féministe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s