Découvertes du mois de Juillet

Dans l’ordre de découvertes, je présente ici le film Sense and Sensibility (1995), le livre La Passe-Miroir : Les Fiancés de l’Hiver de Christelle Dabos et enfin la série Raven’s Home. 

Découverte 1 : Sense and Sensibility, le film de 1995

19254802Certains le savent peut-être, ce mois-ci, nous avons fêté le bicentenaire de la mort de la grande écrivaine britannique Jane Austen (à qui nous devons notamment Pride and Prejudice ou encore, du coup, Sense and Sensibility). Pour l’occasion, l’ambassade britannique de Paris a organisé des soirées cinéma où des films adaptés de ses oeuvres seraient projetés. Lundi 10 juillet, il y avait Sense and Sensibility (1995) avec entre autres comme acteurs Alan Rickman (Harry Potter), Kate Winslet (Titanic), Hugh Grant (Bridget Jones) ou encore Emma Thompson (Harry Potter) pour ne citer qu’eux. Mardi 11 juillet, c’était au tour de Pride and Prejudice (2005) avec Keira Knightley. Enfin, ils ont conclu avec Bridget Jones (Renée Zelweigger, Hugh Grant, Colin Firth) le mercredi 12 juillet.

Je suis allée à la projection du lundi. En réalité, je n’étais pas du tout au courant de cet événement et c’est une amie qui avait deux invitations, qui m’a invitée à y aller avec elle. Je n’ai pas été déçue. Tout d’abord, l’endroit est sublime. Lucky ambassadeur britannique… Nous étions une cinquantaine et on nous a installés dans le jardin où un écran de cinéma, un grand tapis et quelques coussins avaient été disposés çà et là. Les plus âgés ont eu le droit à des bancs.

À 22h10, la projection a commencé. Le film suit les soeurs Dashwood et plus particulièrement les aînées Elinor et Marianne qui tentent tant bien que mal de trouver l’amour dans l’Angleterre du 17ème-18ème siècle. Difficile quand, suite à la mort de leur père, il ne leur reste plus beaucoup d’argent ! Elinor est plus réservée et mature, Marianne est une romantique pleine de fougue. Une force de caractère sans pareil.

Qu’est-ce que j’ai ri ! Je ne m’attendais pas à rire comme ça. L’humour anglais est finalement pas mal, contrairement à ce qu’on entend ici. C’est un humour cynique, ironique et plein de flegme. Typiquement anglais. C’est précisément ce qui me plaît et c’est pour ça que j’ai autant aimé ce film.

C’est honnêtement l’un des meilleurs que j’ai regardés ces derniers mois. Le casting est génial. Non seulement, on a le plaisir de (re)voir Alan Rickman (j’aime trop la voix de ce Professeur Snape / Rogue), mais on retrouve également Hugh Laurie (Dr House) qui a décidément un talent pour le cynisme, Gemma Jones (Bridget Jones) ou encore Imelda Stauton (l’horrible Ombrage d’Harry Potter). L’histoire est entraînante, on ne voit pas le temps passer. Les deux actrices qui portent le film sont passionnées et passionnantes. D’ailleurs, fait amusant, Emma Thompson joue aussi dans la saga Harry Potter en tant que Professeur Trelawney. Je ne saurais que vous conseiller ce qui est aujourd’hui, un classique.

 

Découverte 2 : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

téléchargementJe le sais bien, le roman est sorti il y a belle lurette et son troisième tome est paru le mois dernier. Mais c’est justement ce qui m’a motivée à le découvrir. J’ai vu quel événement la sortie du tome 3 de La Passe-Miroir : la Mémoire de Babel était et surtout les réactions qu’il a suscité et je me suis dit : « let’s see what all the fuss is about » (oui en anglais parce qu’il n’y a pas de réel équivalent français).  J’ai été déçue.

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Je suis capable de lire un roman en une journée s’il me passionne. Mais en moyenne, je lis en une-deux semaines. J’ai mis plus d’un mois à le terminer. Pourquoi ? Parce que le roman est très loin de m’avoir passionnée. Il met bien deux cents pages avant de démarrer, avant que l’on ne comprenne pourquoi Ophélie s’est retrouvée embarquée dans une telle aventure et surtout : au final, il n’y a absolument aucune action. Aucune. L’héroïne est en danger mais à aucun moment, elle ne se retrouve dans une scène où notre coeur s’accélère et notre lecture avec. Ou alors si (quand elle est enfermée malgré elle dans une bibliothèque sans porte et sans fenêtres) mais ça ne dure que l’espace de deux pages.

Il n’y a pas de course-poursuite, pas de combat, pas d’altercation. Rien. Juste une fille maladroite, gauche et timide qui essaie de comprendre ce qu’elle fout là et de défendre sa petite tante qui l’accompagne. Si vous espérez lire un Harry Potter à la française (comme l’écrivent le magazine féminin Elle ou d’autres médias), passez votre chemin. C’est probablement la raison pour laquelle j’ai tant été déçue. Je m’attendais à rêver comme devant les sorciers de Poudlard. Grave erreur.

Je lirai quand même le tome 2 et 3 par curiosité. J’aimerais voir si l’intrigue évolue et si l’action sera plus présente.

 

Découverte 3 : Raven’s Home

rs_634x931-170721073034-634.raven-home-key-art.ch.072117Ça y est ! Ma Raven préférée est de retour comme l’indique le titre de ce season premiere : Baxter is Back ! Et ça fait honnêtement plaisir. Elle n’a pas changé : elle est toujours aussi drôle, aussi corrosive et aussi belle qu’elle l’était il y a une dizaine d’années. D’ailleurs, c’est surtout elle qui m’a plue dans ce come back.

On y suit une Raven maman, qui n’a pas dit à ses enfants qu’elle a des visions alors que l’un de ses jumeaux se découvre le même don.

Même si l’histoire de l’épisode est amusante et sympathique à suivre, je n’ai pas accroché aux nouveaux personnages. Je les trouve pas très bons (excepté le petit Levi) et ils en font trop à mon goût. Raven nous fait rire de façon naturelle, eux surjouent et du coup, ce n’est pas drôle du tout.  Mais j’ai quand même passé un bon moment et j’ai hâte d’être à samedi prochain pour regarder l’épisode 2 !

Pour lire un article plus poussé sur mes pensées : clique ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s